top of page

Seconde édition réussie pour la Wolf Tattoo Convention.

Dernière mise à jour : 7 févr.



Malgré le mondial de Paris, une météo, une conjoncture et un marché morose, la seconde édition de la Wolf Tattoo Convention fût une réussite et le public fût fidèle au rendez-vous.


En effet, près de 128 artistes tatoueur se sont réunis au Louvexpo, pour la deuxième année consécutive, afin d'y montrer leur savoir-faire et leur talent.

Malgré la crise du secteur dans notre pays, on peut dire que ce dernier est très dynamique et cette convention à taille humaine en est un véritable exemple.

Les organisateurs ont tenu vraiment à ce que les artistes invités se sentent comme à la maison et cette volonté se ressent lorsqu'on déambule dans les allées de la convention.

Cette convention se distingue aussi, car elle fait une part belle aux artistes belges, bien que de nombreux étrangers soient aussi présents.




Durant ce week-end tattoo, j'ai porté mon attention sur divers artistes talentueux tels que Tsukino, Jonathan Gomez Moreno ( Best color day one et 2e best of day, day two) , Joh19 de la Tannerie 88, mais également sur Reina Oscura Tattoo, Mornée Tattoos (deuxième prix neo trad).

J'ai également beaucoup aimé les réalisations de Lunacy Ink (best neo-trad) , Morgoth Tattoo, Solo San Tattoo, Silent Nyle et Lili Berlingo et Sandy Ferro de Ferro Picta.


Aussi, Le travail black work et les illustrations de Narabujah m'ont particulièrement intéressé. J'ai pu également m'entretenir et apprécier les illustrations de Stains tattoo ( Pact.ttt)

J'ai aussi pu admirer le travail des nouveaux résidents de Wallifornia Ink, à savoir, Coeur d'encre et Mörnam.




De plus, j'ai eu aussi le plaisir de pouvoir rencontrer Rude Holland, propriétaire de Wallifornia ink et membre fondateur de la Belgian Tattoo Alliance, un collectif de professionnels qui milite pour la défense du métier d'artisan tatoueur. Nous avons pu échanger nos idées, points de vue et parler de la situation actuelle de la profession ainsi que du futur qui se profile à l'horizon pour tous les tatoueurs européens.


Le Collectif UNINK était également représenté par Bosca Tattoo, Chalou Ink et Emi Lesime.

Tout comme le BTA, le collectif d'artistes UNINK lutte pour la reconnaissance de la profession, un tatouage en toute sécurité et pour une défense contre le vol de propriété intellectuelle.




Durant tout l'event, l'animation fût, quant à elle, tenue par la célèbre photo modèle Femke Fatale qui a assuré la présentation des différents shows et déambulé dans les allées pour présenter vos artistes préférés.

Je retiendrai particulièrement les prestations des "Lost Reverend & The Sinner Sons" pour leur Metal façon blues rock, des "Mystic Lamb" et leurs sonorités style Alice in chain ou Mastodon, mais également du groupe "The man in black" et ses covers de Johnny Cash.

Je n'oublie pas de mentionner les performances de Jonathan Spray qui a impressionné l'assemblée avec ses suspensions impressionnantes, ces deux jours de convention.




Hélas, nous ne pouvons citer tout le monde, mais ce sera pour une prochaine fois. Cependant, Tatouage Belgique tient à remercier les organisateurs et tout son staff pour leur accueil, leur gentillesse, leur disponibilité et pour la réussite de cette deuxième édition. Nous souhaitons une longue vie à la convention et serons ravis de couvrir la troisième édition.

Tatouage Belgique will be back next year.

57 vues0 commentaire
bottom of page