top of page

Rendez-vous avec le cabinet Vandenbroucke, SPF économie et SPF santé au sujet des tatoueurs Belges

🔷Résumé de notre rendez-vous avec le cabinet Vandenbroucke:


Nous avons eu rendez-vous ce 21 novembre avec le gouvernement (Le cabinet Vandenbroucke et Dermagne étaient présents) ainsi qu’avec le SPF santé et le SPF économie pour discuter de nos revendications urgentes touchant à la survie de la profession de tatoueur en Belgique. Le BBT (coté flamand représentant les tatoueurs) était également de la partie.


Nous avons le plaisir de vous annoncer que cette réunion a été très fructueuse dans le sens ou une grande partie de nos revendications nous ont été accordées:


👉L’arrêté Royal de 2005 sera revu et mis à jour/complété, un sondage sera organisé pour ce faire auprès des tatoueurs wallons.


👉Nous aurons un interlocuteur fixe (adresse mail) pour toutes nos plaintes touchant aux tatoueurs illégaux qui représentent un danger pour la santé publique, mais aussi pour la concurrence déloyale (illegaux sans numéro de TVA eccetera). Des contrôles prioritaires seront effectués basés sur ces plaintes car le grouvernement a saisi l’importance de la situation et du danger que cela représente pour les tatoués (infections, maladies) mais aussi le problème que cela représente pour nos tatoueurs en règle qui souffrent de cette situation (faillites, dettes, etc…).


👉D’accord sur le fait qu’on ai besoin d’une reconnaissance de la profession - les discussions seront entamées


👉REACH: la discussion sur la loi REACH a été entamée mais par manque de temps nous n’avons pas pu nous mettre d’accord car c’est un sujet extrêmement complexe qui touche l’entièreté de l’union européenne, pas seulement la Belgique. Cela implique la commission européenne, des décisions scientifiques, des toxicologues sont impliqués, des laboratoires et des fournisseurs. Vu la complexité du sujet nous nous sommes mis d’accord de terminer cette discussion par mail pour mettre les choses au clair.


⚠️Contrôles: Il est également sorti de cette conversation que des contrôles ont déjà lieu à l’heure actuelle sur les encres REACH à échelle régionale mais pas encore à l’échelle fédérale, mais cela va venir l’année prochaine, car ils considèrent qu’on a eu le temps de se mettre en ordre et que les encres non REACH seraient soit disant ´toxiques’.


👉Le bleu et le vert restent bel et bien interdits en 2023 pour le moment pour les tatoueurs de l’UE ainsi que les dérivés de ceux-ci.


👉 Il y a un contrôle en ligne possible sur la vente de matériel de tatouage aux non-pros malheureusement c’est un sujet assez compliqué car il est difficile de filtrer la vente de certains produits à des particuliers une de plus c’est un sujet à développer par mail.


Pour conclure nous allons aborder d’autres sujets (vol de propriété intellectuelle /plagiat par exemple) et développer ceux mentionnés ci dessus par mail avec le gouvernement et les SPF, pour assurer un meilleur avenir pour les tatoueurs en Belgique.


Tout ceci après des années de tentative de contacts ignorées, et un acharnement de la part de l’ASBL Tatouage Belgique nous avons enfin réussi à obtenir gain de cause merci à tous pour votre soutien et nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation au fur et a mesure.


Suzanne Quartel

ASBL Tatouage Belgique 🇧🇪



Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page