top of page

đŸ””đŸŸąREACH - Savethepigments Ă  la commission EuropĂ©enne le 26-01-2023

⚫RĂ©sumĂ© de la rencontre:


🔾1.Le rĂ©sultat : aucun changement aux restrictions sur les encres de tatouage sans « donnĂ©es concrĂštes », selon la commission. La lĂ©gislation de l’UE reste ouverte 2.


🔾2.est peu probable que la Commission europĂ©enne modifie la restriction actuelle sur les encres de tatouage en cours jusqu’à ce que les nouvelles « donnĂ©es concrĂštes » soient disponibles. Ana-Maria Blass Rico de la DG Croissance a dĂ©clarĂ© la semaine derniĂšre au milieu des appels croissants en faveur d’une rĂ©vision.


🔾3. Dans une pĂ©tition prĂ©sentĂ©e Ă  la commission des pĂ©titions du Parlement europĂ©en le 26 janvier, le tatoueur Erich MĂ hnert et le fabricant d’encre Michael Dirks ont exprimĂ© leur inquiĂ©tude quant Ă  la pĂ©riode de transition rĂ©cemment terminĂ©e pour les pigments green 7 et blue 15.


🔾4. Les pĂ©titionnaires ont demandĂ© Ă  la Commission de donner Ă  l’industrie jusqu’en janvier 2026 pour trouver des alternatives et Ă  l’exĂ©cutif europĂ©en d’« ajuster de maniĂšre rĂ©aliste » les seuils des restrictions REACH.

🔾5.Mme Blass Rico a dĂ©clarĂ© que si l’exĂ©cutif europĂ©en Ă©tait ouvert au dialogue sur la maniĂšre d’aider davantage l’industrie, il n’y aurait pas de changements sans de nouvelles donnĂ©es confirmant la sĂ©curitĂ© de ces pigments. Et tout ajustement qui, selon elle, devrait d’abord ĂȘtre examinĂ© par les comitĂ©s d’analyse socio-Ă©conomique (Seac) et d’évaluation des risques (Rac).


🔾6. Mme Blass Rico a toutefois convenu que les restrictions seraient appliquĂ©es de maniĂšre inĂ©gale par les États membres. Le forum d’application de l’ECHA abordera cette question, a-t-elle ajoutĂ©, et s’est fĂ©licitĂ©e de la poursuite du dialogue avec les pĂ©titionnaires sur les meilleures pratiques pour une approche harmonisĂ©e.


🔾7. L’eurodĂ©putĂ© allemand Peter Jarh du parti populaire europĂ©en a soutenu la pĂ©tition et a dĂ©clarĂ© qu’une solution Ă©vidente Ă©tait de prolonger la pĂ©riode de transition. Il a dĂ©clarĂ© que la compĂ©titivitĂ© de l’industrie europĂ©enne du tatouage souffrirait si les clients achetaient leur tatouage dans d’autres pays.


🔾8. Cependant, l’eurodĂ©putĂ©e danoise Margrete Auken des Verts/Alliance libre europĂ©enne n’était pas d’accord, affirmant qu’il Ă©tait erronĂ© pour les politiciens d’agir comme si "nous avons plus de connaissances que les experts de l’Echa".


🔾9. À la suite de l’audition, la commission a dĂ©cidĂ© de maintenir la pĂ©tition en suspens et d’attendre l’avis de la commission de l’environnement.


🔾10. La conclusion : nous continuerons Ă  ĂȘtre actifs et Ă  sensibiliser. Lentement mais sĂ»rement, nous attirons l’attention des membres du Parlement europĂ©en.


Savethepigments au nom des tatoueurs de l’union EuropĂ©enne. Merci pour leurs efforts 🙏


L’image ci dessous a Ă©tĂ© utilisĂ©e pendant la rencontre pour illustrer le type de rĂ©action aux nouvelles encres dites conformes Ă  REACH 2023 (bleu dans ce cas de figure)


66 vues0 commentaire
bottom of page