top of page

Quand Roberto Ferri imagine un baroque subversif



Une fois n'est pas coutume, voici un post sur le grand artiste peintre italien Roberto Ferri. Roberto n'est pas tatoueur mais son oeuvre mériterait qu'elle soit immortalisée sur la peau.




Bien qu’il soit associé à ce mouvement, et mis à part son recours à l’art figuratif, Ferri ne semble coller à aucune des définitions du kitsch. Certes, il réutilise des codes propres au style baroque, romantique et peint à l’huile, mais le traitement de ses thématiques est loin d’être conventionnel.




L’ambiance obscure et érotique des compositions de Ferri est beaucoup plus marquée que dans la tradition classique dont il s’inspire. Malgré sa manière traditionnelle de peindre, son œuvre est provocatrice et très moderne dans sa fascination pour le gore et la sexualité.




100 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page