top of page

News du 18 mai 2020

Chers collègues et tatoues,

aujourd'hui, nous avons reçu la nouvelle que nous pourrions également rouvrir le 18 mai. Certains des problèmes que nous, chez Tatouage Belgique, avons collectés et envoyés au SPF Santé publique restent inchangés. Combien de temps pouvons-nous rester en contact avec le client? Nous sommes une profession de contact et contrairement aux coiffeurs et esthéticiennes, nous avons des besoins très différents. Qui travaille seulement une demi-heure sur un tatouage? Changer l'air est important pour éviter la contamination, c'est sûr, en sommes-nous tous conscients? Elles sont utiles pour nos exigences les machines pour changer l’air à l’ozone, les UV ? Les questions restent ouvertes.

La visière peut-elle être utile pour éviter tout contact avec les muqueuses des yeux? Pendant cette période sont elles nécessaires ou pas ?

Peut-être convient-il enfin de rendre obligatoire le port du masque pour les professionnels du secteur, comme la loi l’exige depuis des années dans d'autres pays. Qu'est-ce que vous pensez ?

Nous menons une série de consultations de médecins, d'infirmières et de collègues, également à l'étranger, pour comparer les protocoles et garantir à chacun le droit à la sécurité. Je tiens à préciser qu'en ce moment le SPF santé publique répond de manière exhaustive à nos questions et que nous ne voulons en aucun cas les remplacer. Nous sommes tatoueurs et perceurs et nous ne sommes là que pour nous rassembler et nous comparer comme n'importe quel groupe de professionnels. Nous sommes plus de 4 400 et existons depuis plus de 6 ans, nous continuons simplement à faire ce que nous avons fait, à travailler dans le respect des lois et de la santé publique. Restez à l'écoute, chaque jour, nous avons des nouvelles et nous en parlons en public sur Facebook ou sur le blog.


Merci pour votre soutien

Bruno Menei


64 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page