top of page

L'interdiction n'es pas seulement pour les encres en couleurs.

A PARTAGER

Bonjour,

Comme nous avons essayé de l'expliquer, aux journalistes, au tatoueurs et aux tatoués, l'interdiction des pigments n'étaient que la partie visible de l'iceberg... Les nombreuses autres substances interdites, nous empêchera d'utiliser presque la totalité des marques existante sur le marché.

On vous mets une copie du mail que nous avons reçu de Tektik (notre fournisseur national) qui explique cela!

1 Qui vas contrôler les tatoueurs illégaux qui vont continuer à utiliser les substances interdites ?

2 Qui vas rendre publique une liste des produits interdit ?

Il est où notre ministre de la santé Frank Vandenbroucke pendant que notre métier vas basculer presque dans l'illégalité à partir du 4 janvier 2022 avec le début de liste de plus de 4.000 substances interdites ?


Courage à tous

Bruno Menei

www.tatouagebelgique.org


Mise à jour des informations sur REACH

Entre-temps, tout le monde est conscient de ce à quoi notre secteur peut s'attendre au cours de l'année à venir et nous avons également gagné en clarté.


Malheureusement, je dois commencer par une mauvaise nouvelle : ce ne sont pas seulement les pigments des encres qui sont concernés par ce règlement, il semble que la composition entière de presque toutes les encres sur le marché soit inadéquate.


Alors que jusqu'à présent, la directive sur les cosmétiques était utilisée pour déterminer les excipients (solvants, conservateurs, etc...) qui pouvant être utilisés dans les encres de tatouage, ce règlement l'a également étendue à la base de données CLP des substances dangereuses.


Cette base de données détermine les dangers de divers produits chimiques et la manière dont ils doivent être emballés, ainsi que les symboles de danger qui doivent y figurer. Les substances classées dans certaines catégories de danger dans le règlement CLP sont également interdites dans l'encre de tatouage à partir de janvier.


La principale substance dans ce liste est l'isopropanol (alcool isopropylique). Ce produit est ajouté aux encres pour les rendre plus fluides et éviter la formation de mousse.

La conséquence de cette décision est que même les encres qui ne contiennent pas de pigments qui ne seront plus autorisées à partir de janvier, ne pourront plus être utilisées.

Les seules encres de notre gamme qui, selon l'étiquette, sont conformes en termes de composition sont Kuro Sumi, Nocturnal et El Blanco.

Tous les autres contiennent au moins de l'Isopropanol et parfois des conservateurs qui ne sont plus autorisés.


Une autre conséquence de cette situation est qu'à l'avenir, il sera presque impossible de fabriquer de grands emballages d'encre de tatouage. Une encre de tatouage sans agent de conservation est un terrain de jeu pour les moisissures. Selon toute vraisemblance, nous allons donc voir une évolution vers des emballages plus petits, peut être même des emballages à usage unique.


Nous comprenons très bien que cette nouvelle frappe durement et crée encore plus d'incertitude. En même temps, nous pensons qu'il est très important que tout le monde soit informé avec les bonnes informations afin que tout le monde puisse élaborer un plan sur la façon de gérer cela dans l'année à venir.


Une petite lueur d'espoir est que nous recevons ici et là les premiers rapports sur les nouvelles lignes d'encre qui sont conformes et qui devraient être disponibles d'ici la fin de l'année.


Afin d'assurer le suivi et de clarifier tout autant que possible, nous travaillons sur un blog post où nous recueillons toutes les informations. Ce site sera mis à jour chaque semaine, alors n'hésitez pas à le consulter régulièrement.

Lorsqu'il y a de grandes nouvelles, une prochaine newsletter suivra.




563 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page